Les Cabarettistes

La gourance faisant partie intégrante de la jouvence, l’équipe des Cabarettistes travaille sérieusement pour faire les cons. Ce sont des comédiens, comédiennes, musiciens et musicienne qui recherchent par les outils du théâtre, de la musique et de la poésie à redonner ses lettres de gueuse à la chanson. Depuis leur rencontre en 2014 au sein du Comité de Lecteurs du Jeune Théâtre National, ils ont créé deux spectacles et préparent actuellement leur troisième création.

C’est un projet artistique, et par là même social, de réunir des spectacteurs d’univers, de générations et de milieux différents, dans un contexte, un lieu, une scène et une interprétation dépouillés d’apparâts, et de leur donner ce qui est seulement nécessaire pour le voyage (comme une boussole) et non pas toute la route à suivre. C’est la proposition d’une rencontre avec un auteur, avec ses mots et ses idées, à taille humaine et mondiale, d’un temps de partage où le spectateur peut trouver toute sa place de réflexion et de sensibilité et où l’acteur pourra prendre également toute la sienne.

Leurs spectacles mêlent donc théâtre et chanson – en leur donnant égale valeur – avec rigueur, fantaisie, force et vulnérabilité. Une façon de dire aux spectateurs « nous n’en savons pas plus que vous, mais nous allons vous raconter des histoires ». Des histoires ayant la prétention de faire réfléchir, pleurer, rire…

Les représentations sont tout public. Les enfants, les vieux, ceux qui le furent et ceux qui le seront. Les amateurs de chansons, les professionnels, les « sachants » mais aussi ceux qui n’entendent rien à la chanson. Les fortunés et ceux qui sont « nés forts d’aucune thune ».

Lors de leurs représentations, l’équipe des Cabarettistes invitent un artiste de la scène contemporaine et un artiste culinaire liés au territoire. Tout en dégustant le repas préparé par l’artiste culinaire, le service des plats étant l’occasion d’autant de pauses – entractes – venant rythmer la soirée, les spectateurs auront la possibilité de se rencontrer assis coude à coude sur des tables à proximité de la scène ou plus éloignés selon leur envie, d’échanger avec leurs voisins, de faire connaissance, de rêver durant le temps d’un spectacle à ce qu’ils vont réaliser en sortant de la salle de théâtre…

Matila Malliarakis, coordinateur des Cabarettistes

Share