Le Collectif 36 bis

QUE FAIRE D'UNE FABLE DONT LE RENARD M'ÉCHAPPE ?

À partir des fables de Jean de La Fontaine

CRÉATION 2017
Théâtre Gérard Philippe
Orléans

La famille de Louis a déménagé suite à la mutation de son père, William. Supportant mal ce bouleversement, ce jeune garçon passe ses journées sur son téléphone portable. Ce repli sur lui-même crée une tension dans la cellule familiale, accentué par la difficulté de William à communiquer avec son fils. Ne sachant plus comment renouer le contact, William sombre dans une forme d’autorité excessive, confisque le téléphone, et envoie son fils réfléchir dans sa chambre, à la situation.

En réaction, Louis lui vole un objet – objet indispensable à sa réunion qui aura lieu le lendemain. Seul, Louis finit par s’endormir. C’est alors que surgissent un corbeau et un renard. Le renard s’approche, le flaire, et lui vole à son tour l’objet de controverse ! Sans trop réfléchir Louis se lance à sa poursuite, et pénètre dans un monde loufoque, tout droit sorti des fables de Jean de La Fontaine.

Texte original
Brice Cousin, Marie-christine Mazzola

Mise en scène
Marie-Christine Mazzola

Avec
Brice Cousin, Fabien Floris, Romain Blanchard, Alain Carbonnel (en alternance)

Régie Générale
Maureen Sizun

Scénographie et construction des décors
Collectif 36bis

Costume
Lucille Charvet

Production
Collectif 36 bis

Remerciements
La Mairie D’Orléans, le TGP d’Orléans , le JTN,  Gare au Théâtre de Vitry sur Seine, Le Hangar de Chalette sur Loing

collectif- petit fable

Comment faire naître le sentiment de l’émerveillement face à un objet aussi connu que les Fables de Jean de La Fontaine ? Comment le théâtre contemporain, avec ses moyens techniques et esthétiques, peut-il s’emparer d’une oeuvre emblématique du Grand Siècle ? C’est le pari lancé par l’équipe artistique dans le spectacle Que faire d’une fable dont le renard m’échappe.

À partir d’un corpus soigneusement choisi de neuf fables, la proposition de Marie-Christine Mazzola emmène les spectateurs dans un univers onirique, burlesque et décalé, porté par trois comédiens dessinant une famille en mutation. Débarrassées de tout oripeau moralisateur, les fables de Jean de La Fontaine se dressent devant nous comme une formidable matière à rêve. Véritable invitation à la liberté de penser, le spectacle Que faire d’une fable dont le renard m’échappe nous renvoie à son étymologie latine fabula qui désigne le fait de parler en inventant.

Christine Carry
(professeure de lettres au lycée Léonard de Vinci à Levallois)

 

Spectacle à partir de 6 ans
durée: 1h

Lien vers le dossier  
Fiche Technique du spectacle
Lien vers le teaser